A propos de Capucine Atelier Floral

Capucine Atelier Floral est née dans mon enfance, a grandi à l’âge adulte et continue de fleurir.

Derrière Capucine Atelier Floral se cache Cécile Detienne

Petite, je passais tout mon temps avec ma grand-mère dans le jardin et le potager. La capucine était une fleur qui poussait en abondance et m’intriguait énormément par sa forme et ses couleurs vives. J’ai voulu, en choisissant ce nom, me rappeler mes doux souvenirs d’enfance avec celle qui m’a fait découvrir l’harmonie des couleurs, le choix, les variétés et le parfum des fleurs.

Architecture, paysage, jardins, fleurs

Attirée depuis toujours par le végétal, j’ai étudié l’architecture des jardins et du paysage dans une école en Belgique. Après 10 ans en tant que chargée de projet, j’ai eu l’opportunité de quitter ma Belgique pour l’Alsace et je me suis dit : « Cécile quitte à  changer de vie, fais-le à  fond et sans regret ». C’est à  ce moment-là  que je suis retournée sur les bancs de l’école pour décrocher mon diplôme de fleuriste. Travaillant dans différentes boutiques, me formant auprès de fleuristes designers et encouragée par des professionnels, je décide de tout plaquer pour ouvrir mon propre atelier floral en 2011.

Créations florales inspirées

Capucine, c’est un atelier de créations florales et surtout un endroit d’échange, de création, d’inspiration et de passion.

Après m’être consacrée principalement au mariage, j’élargis le partage de moments précieux en proposant à présent des workshops à destination de professionnels, je perfectionne l’écoresponsabilité au travers du choix des fleurs, des compositions et des prestataires avec lesquels je travaille, je continue à  embellir vos plus beaux jours, ceux qui marqueront à  jamais votre vie.

Mon souci du détail me pousse à  chercher le petit plus qui fera de votre mariage un mariage sur mesure, de vos workshops un tremplin vers demain, des cours en one to one un arrêt dans le temps, de vos ateliers DIY un souvenir mémorable…

En quelques mots ?

J’aime regarder les feuilles qui poussent au printemps sur les arbres, chiner sur les brocantes, les roses de jardin et les pivoines, les jardins à l’anglaise de Gertrude Jekyll, me ressourcer à  Bruxelles, les grands paysages et mon chien Leeloo. Je déteste les poivrons, la bêtise, les ascenseurs, les conifères et le désordre à  l’atelier.

Pour en savoir un peu plus, n’hésitez pas à parcourir mon site et à me contacter pour une rencontre à distance ou réelle.

Crédit photo : Caroline Alexandre